RELIGIEUX DE SAINT-VINCENT-DE-PAUl

"Que le Christ soit proclamé de toutes les manières."

Religieux de Saint Vincent de paul

"Que le Christ soit proclamé de toutes les manières."

Pèlerinage des novices à Paris et Caudebec‐en‐Caux

Sur les pas de notre fondateur et de nos premiers frères

En la semaine de l’Octave de Pâques, la communauté du Noviciat international de Longiron a fait le déplacement à Paris et à Caudebec‐en‐Caux sur les pas du Père Le Prevost et de nos premiers frères. Suivons‐les.

Le mardi 19 avril, nos frères ont commencé leur pèlerinage par deux lieux à l’origine de l’histoire des RSV :

  • Le quartier Saint‐Sulpice (photo de droite), là même ou Monsieur Le Prevost présidait la Conférence Saint‐Vincent de Paul et où tant d’œuvres ont été fondées par lui et les confrères ; ces œuvres qui allaient lui inspirer de fonder notre Congrégation.
  • La chapelle des Lazaristes où repose le corps de saint Vincent‐de‐Paul et où le 3 mars 1845 Jean‐Léon Le Prevost, Clément Myionnet et Maurice Maignen recevaient la bénédiction de fondation de Monseigneur Angebault, Évêque d’Angers. Sur la photo de gauche les novices posent avec le P. Aimé Tsoki devant l’autel que surplombe la châsse de Saint‐Vincent‐de‐Paul.

Le lendemain, départ pour la Normandie sur les traces des jeunes années du Père Le Prevost, à Caudebec en Caux, ici devant sa maison natale.

Puis devant les fonds baptismaux de l’église de Caudebec (voir la plaque commémorative page précédente), tous ont rénové les promesses de leur Baptême.

En fin de journée, retour à Paris et visite de la maison Mère, son sanctuaire (en bas à gauche) et sa communauté, avant d’arpenter le quartier de Vaugirard (quartier de Notre‐Dame de la Salette à
Paris).
Ensuite, le frère Anthony Royon nous explique : « Les jours suivants, guidés par le Père Gilles Pelletier, nous sommes remontés aux sources de la conférence Saint Vincent‐de‐Paul à l’église Saint‐Sulpice et à celle de Saint Étienne‐du‐Mont (lieu de la première Conférence fondée par Frédéric Ozanam et ses amis, photo  à droite) ».

Toujours sur les traces de nos fondateurs, les novices sont ensuite passés à l’église Saint‐Germain l’Auxerrois où le Frère Maurice Maignen fut baptisé le 6 mars 1822, surlendemain de sa naissance. Ils se sont ensuite dirigés, toujours guidés par le Père Gilles Pelletier, dans le quartier Mouffetard où la Bienheureuse Sœur Rosalie Rendu, Fille de la Charité a guidé les pas de nos premiers frères vers les pauvres du cœur de Paris.

Ensuite, le vendredi 22, a été consacré à refaire le chemin de notre vénéré martyr, le Père Planchat, et de ses compagnons
de la prison de la Roquette où ils étaient « otages » à la rue Haxo, lieu où le martyre fut consumé.

Devant la plaque de la rue Planchat dans le quartier de Charonne à Paris
A l'église N.D. des Otages bâtie sur le lieu du Martyre, rue Haxo.

Le samedi 23 avril les novices sont montés au Sacré‐Cœur, ont rendu visite à la Communauté N.D. du Bon Conseil toute proche.